Denis Payre, entrepreneur à succès au plan international depuis 30 ans dans les secteurs du numérique, de la logistique et de la transition énergétique, co-fondateur de Croissance Plus et de Nous Citoyens, annonce sa candidature et brigue l’investiture des Républicains lors du Congrès de la droite républicaine.

Entrepreneur et citoyen engagé

Denis Payre est un entrepreneur et un citoyen engagé depuis 30 ans. Né à Lyon, parti de rien, il est à l’origine de deux entreprises innovantes d’envergure internationale.

Business Objects
Il co-crée d’abord Business Objects en 1990, un éditeur de logiciel d’aide à la décision dont le chiffre d’affaires double tous les ans et qui devient un leader mondial présent dans 50 pays en 7 ans. La société connait une cotation record au Nasdaq vingt fois sursouscrite en 1994 et est désormais une division du géant SAP. Les nombreux clients étaient aussi divers que Boeing, Disney, EDF, L’Oréal, la NASA, PSA, Siemens, Toshiba ou l’Université de Harvard. Il est nommé, en 1996 à l’âge de 33 ans, « Best Entrepreneur of the year » par la revue américaine Business Week aux côtés de Steve Jobs et de Steven Spielberg.

Croissance Plus
Il se retire de cette société en 1997 et co-fonde Croissance Plus, une association d’entrepreneurs, qui milite pour l’amélioration de l’environnement des entreprises innovantes. Il a notamment obtenu la création des BSPCE, un outil de partage de la création de valeur avec les salariés largement utilisé par les entreprises de la French Tech.

Kiala
En 2001, il co-fonde Kiala, un opérateur logistique pour l’e-commerce qui développe le premier réseau indépendant de point relais en Europe. Partant de 100 relais, le réseau compte 10 ans plus tard 7.000 relais avec une implantation en Belgique, Espagne, France, Luxembourg et Pays-Bas. La société connaît une croissance moyenne annuelle de 50% et compte comme client les plus grands acteurs de l’e-commerce comme Amazon ou Cdiscount, des grandes marques comme Nespresso et Lacoste et des opérateurs télécoms comme Free et Orange. La société reçoit de nombreux trophées pour ses innovations et devient une division du géant UPS en 2012, qui en fait un service déployé mondialement sous la marque UPS Access Point.

Mouvement Nous Citoyens
Il rejoint UPS jusqu’en octobre 2013, moment où il fonde le mouvement Nous Citoyens pour appeler à une plus grande implication de la société civile en politique afin que la vie politique ne soit plus dominée exclusivement par des professionnels de la politique et des fonctionnaires. Nous Citoyens demande la conduite de réformes structurelles et en particulier en priorité la réforme du Tout-Etat bureaucratique. L’objectif affiché était de ne pas avoir à nouveau « une présidentielle pour rien en 2017 ». En seulement 9 mois d’existence, Nous Citoyens a rassemblé 12.000 adhérents payants et obtenu 266.343 voix aux élections Européennes de 2014, devenant le 9° parti politique français sur 25 présents à cette élection. Nous Citoyens a contribué à changer la conversation pendant la présidentielle de 2017 en influençant fortement le programme de François Fillon et plus modestement celui d’Emmanuel Macron. Étant dans une démarche collective, Denis Payre quitte la Présidence de Nous Citoyens en Septembre 2014 et décide de soutenir la droite à l’élection Présidentielle de 2017. Entre 2009 et 2011, Denis Payre a aussi servi la France en tant que membre du Collège de l’Autorité de la Concurrence, où il avait été nommé par le Président Nicolas Sarkozy.

Nature and People First
Il développe depuis 5 ans des projets de stockage d’énergie propres et innovants reposant sur l’hydroélectricité à travers sa société Nature and People First en France et aux USA, afin d’aider à intégrer les énergies renouvelables intermittentes. Un projet aux Antilles développé avec son partenaire le fond Méridiam, est en phase finale d’approbation par la CRE. Ce sera une première européenne et probablement mondiale à travers l’ensemble des services innovants qui seront fournis. Il va contribuer à une forte décarbonation et générera des économies importantes pour les finances publiques. Ce projet créera aussi des emplois industriels pour le plus grand nombre. C’est une alternative à des batteries importées le plus souvent de Chine.

Le Contrat Mondial
Denis Payre a publié en Janvier 2021 le livre le Contrat Mondial aux éditions First, pour dénoncer un libre-échange déséquilibré et sans éthique qui a contribué à la désindustrialisation, sacrifié les classes populaires et fait perdre à l’Europe une partie de sa souveraineté dans des industries stratégiques. Il dénonce l’absence de prise en compte des normes sociales et environnementales dans les accords de commerce internationaux, ce qui crée une concurrence déloyale au détriment des industriels occidentaux. Une situation qui menace aussi, selon lui, le succès de la transition énergétique en occident. Il a publié à ce sujet une tribune dans le magazine américain Fortune en Juillet 2021. Le livre appelle à une union des démocraties libérales qui respectent l’homme et la nature pour faire évoluer les règles du commerce mondial. Le programme des Républicains « Pour une relance économique durable » évoque les propositions du Contrat Mondial.

"Réinventer la France pour tous"

« Relever trois défis majeurs pour les enfants de France » :

Nous avons, de plus, les services publics les plus coûteux au monde mais offrant des services souvent dégradés malgré la qualité de nos fonctionnaires. L’Éducation Nationale dispose de moyens importants. Pour autant, elle est en queue des classements internationaux derrière des pays comme l’Albanie qui disposent de beaucoup moins de moyens comme l’a montré le récent classement TIMSS en sciences. Elle est aussi une des plus inégalitaire des pays développés. Non seulement nous laissons à nos enfants un pays surendetté, mais nous ne les formons pas aux défis de l’économie de la connaissance, afin de créer la richesse qui pourrait leur permettre de rembourser cette dette. Nous bloquons aussi leur ascension sociale. La faillite du système éducatif et de formation professionnelle est criante, et présente actuellement des pénuries de main d’œuvre, malgré 6 millions de chômeurs et 2 millions de personnes aux RSA.

A cause du Tout-Etat bureaucratique qui génère suradministration et surfiscalité, nous laissons à nos enfants un pays non compétitif. Nous prélevons 140 milliards d’Euro de plus que la moyenne de l’Eurozone pour faire la même chose que nos voisins, soit deux fois et demie le budget de l’Éducation Nationale. Et nous le faisons moins bien ! En conséquence, ils trouveront un pouvoir d’achat médiocre et l’économie la plus désindustrialisée d’Europe, au même niveau que la Grèce, un pays de tradition agricole. Nous avons pourtant été aux avant-postes de toutes les révolutions industrielles.

Nous leur laissons aussi une France fracturée qui ne crée plus de bons emplois manufacturiers bien rémunérés sur l’ensemble du territoire pour les classes populaires que l’on a abandonnées. Nous perdons notre souveraineté alimentaire malgré les terres agricoles les plus importantes d’Europe. Nous dévitalisons nos territoires ruraux, nos villes moyennes et nos villages. Nous laissons à nos enfants un Etat gribouille qui, à vouloir tout faire, ne sait plus faire le plus élémentaire, bien s’occuper des fonctions régaliennes, faire respecter la loi et ses frontières, deux domaines dans lesquels le laxisme prévaut aussi. Sans surprise, l’insécurité est devenue la préoccupation principale des Français, le sentiment d’impunité des délinquants est croissant et les zones de non-droit dangereuses se multiplient. Nous habituons nos enfants à une société où nous avons de multiples droits et très peu de devoirs. Cette situation n’est pas durable.

Enfin, autre immense responsabilité vis-à-vis de nos enfants, nous n’avons pas les moyens de financer une transition énergétique ambitieuse. Nous sommes incapables de mettre en place les taxes carbones nécessaires tant les taux des prélèvements sont élevés. Si nous échouons dans la transition énergétique, ils souffriront, pas nous ! Nous faisons preuve de lâcheté depuis trop longtemps, cherchant trop souvent à contourner les résistances au changement plutôt que de les combattre. Nous risquons d’être pour eux une génération honnie de jouisseurs irresponsables.

J’ai grandi dans une France exceptionnelle, celle De Gaulle, Pompidou et Giscard, trois Présidents issus de ce que sont Les Républicains actuellement. En 1975, la France était le 5ème pays du monde pour la création de richesse par habitant. Nous nous sommes effondrés à la 26ème place. Je souhaite travailler à leur laisser une situation dans laquelle nous sommes à nouveau un pays prospère où chacun a sa chance, quelle que soit sa naissance.

Pour « Réinventer la France », je souhaite relever 3 défis majeurs afin que les enfants, comme les plus modestes, n’aient plus à subir dans le futur, les travers du mode de fonctionnement actuel.

  • Réformer le Tout-Etat bureaucratique pour assurer à nouveau la sécurité, la prospérité et l’excellence éducative

Il existe une opportunité historique, car le plus grand nombre a pu voir les limites de notre bureaucratie déficiente pendant la pandémie malgré les efforts remarquables des personnels publics.

  1. Les procédures doivent être simplifiées en supprimant le plus possible, par exemple, les autorisations préalables pour les remplacer par des vérifications à postériori.
  2. Les modes de management et d’organisation doivent être ré-inventés pour simplifier les organisations et pousser les personnels à donner le meilleur d’eux-mêmes.
  3. Les services de support doivent être réduits pour revenir dans la moyenne Européenne. Les missions d’exécution opérationnelle, en dehors des missions régaliennes, doivent être le plus possible confiées à des tiers privés en délégation de service public.
  4. Une plus grande confiance doit être accordée à des acteurs proches du quotidien, comme les Maires.
  5. L’Éducation Nationale sera une priorité et devra être complètement repensée avec un objectif de qualité.
  6. La gouvernance et le financement des syndicats doit être repensée dans le sens de plus de responsabilité.
  7. Il faut aussi instaurer des droits et des devoirs dans l’attribution des aides sociales et des allocations chômage et mener une réforme paramétrique simple des retraites prenant en compte la pénibilité.
  8. En se concentrant sur les missions régaliennes, l’Etat sera à nouveau capable d’assurer ces missions essentielles avec efficacité.

Mon objectif est de revenir dans la moyenne des prélèvements de l’Eurozone en 5 ans et de combler le déficit structurel. Une part significative des économies sera reversée aux citoyens sous forme de baisses de prélèvements pour relancer le pouvoir d’achat.

  • Réunifier le pays en réduisant les fractures territoriales

La première est celle entre les métropoles et le reste du pays, les villes petites et moyennes, les villages et les zones rurales.

  1. Elles bénéficieront déjà du retour de la compétitivité et des activités industrielles grâce à la réforme des administrations et à la lutte contre la bureaucratie. Les territoires ruraux verront à nouveau l’agriculture prospérer aussi grâce à cela.
  2. Les surtranspositions des normes agricoles Européennes cesseront.
  3. Je souhaite aussi refaire des banlieues populaires des zones où le droit est respecté. Il est indispensable de faire exécuter les peines prononcées rapidement, de construire assez de prisons sur le modèle scandinave pour éviter la récidive.
  4. La politique migratoire doit aussi se limiter à des quotas pour l’immigration légale. La lutte contre l’immigration illégale doit devenir une priorité à travers en particulier l’expulsion des délinquants en situation irrégulière et le contrôle stricte de nos frontières et de celles de l’Union.
  5. L’éducation doit bénéficier d’une approche sur mesure dans les banlieues pour parvenir à l’excellence.
  6. Les opportunités économiques doivent être encouragées dans les banlieues et les zones périphériques avec des incitations à l’investissement et à l’entrepreneuriat.
  • Réussir une transition énergétique acceptable socialement et économiquement
  1. Parmi les mesures pour y parvenir, je ne fermerai aucune centrale nucléaire et lancerai le « grand carénage » pour prolonger la durée de vie des centrales.
  2. Je déploierai rapidement l’hydrogène vert pour la mobilité lourde (transport en commun, transport routier, bateaux, avions).
  3. Je préconise la mise en œuvre du Contrat Mondial pour que cette formidable révolution industrielle se traduise par des emplois industriels chez nous, et pas seulement loin de chez nous.
  4. Une réforme du commerce mondial est nécessaire pour prendre en compte les normes sociales et environnementales dans les accords de commerce internationaux pour les industries stratégiques, et en particulier celle de la transition énergétique, pour faire cesser la concurrence déloyale.

Vous voulez une France plus forte ?
Contactez moi

Il est nécessaire de réinventer la France pour tous les Français et en particulier les plus modestes, pour restaurer la confiance et éviter la rupture démocratique.

La France a un talent inouï ! C’est une surdouée qui s’ignore ! Je veux révéler ce talent au monde.

  • Je pense être en mesure de le faire efficacement grâce à mon parcours de manager international connaissant les meilleures pratiques managériales de la Silicon Valley à UPS.
  • Je pense être capable d’inventer un État moderne, agile et digital, pour rendre un service efficace.
  • Mon expérience du monde me permettra de plaider efficacement pour que les règles du commerce mondial prennent en compte les normes sociales et environnementales pour les industries stratégiques. J’ai commencé à le faire avec succès en tant que simple citoyen avec une tribune dans le magazine américain Fortune en Juillet.
  • Enfin, je connais la transition énergétique de l’intérieur sous un angle pratique et opérationnel et non pas théorique.

     

« Je n’ai jamais été ministre, mais j’ai tendance à penser que dans le contexte actuel de défiance considérable vis-à-vis de la classe politique, c’est un atout et non pas un inconvénient. »

J’ai le plus grand respect pour mes compétiteurs dans ce Congrès. J’apporte néanmoins une autre expérience, celle de la culture du résultat. Pour impulser un changement de culture profond et durable il me semble essentiel de la connaître intimement.

“Mon premier objectif est d’animer ce Congrès pour que Les Républicains aient un programme gagnant en 2022.
Et si 250 élus LR ou Divers Droite m’accordent leur confiance pour parrainer ma candidature, je suis prêt à aller jusqu’au bout.”

Me soutenir

Il existe de multiples façons de me soutenir et faire avancer la France, Chacun peut apporter sa pierre à l'édifice. Rejoignez-moi !

mes propositions

Ma volonté est de mettre mon expertise d’entrepreneur confirmé au service de notre pays afin de réinventer la France pour tous.

manifeste

C’est avant tout en tant que père de famille de 4 enfants que je décide de m’engager pour les enfants de France. Soutenez-moi !

RESTONS EN CONTACT



© 2021, Tous droits réservés

Mentions légales